Faut-il s’inquiéter des réactions des populations face aux cas de à la Covid 19 ? Hier, les populations de Malika, dans la banlieue de Dakar, se sont opposées à l’inhumation d’une personne décédée du coronavirus. Aujourd’hui, la même situation s’est posée à Diamagueune Sicap Mbao (banlieue de Dakar).

Cette fois-ci, le défunt est identifié comme étant un cas post mortem (testé positif au coronavirus après son décès), qui a perdu la vie il y a trois jours à l’hôpital de Pikine. Alors que l’enterrement était prévu ce mercredi au cimetière de Diameguene Sicap Mbao, les populations se sont dressées contre le cortège mortuaire.

Pourtant, selon des proches de la victime, « toutes les dispositions avaient été prises pour procéder à l’enterrement et la police avait été avertie en ce sens ». Mais, une fois sur les lieux, les populations ont barré la route et auraient caillassé les véhicules des Sapeurs et de la Croix rouge.

« La situation très grave. Un citoyen qui perd la vie, quelque soit les raisons, a le droit d’être enterré décemment », s’est indigné un des proches de la victime, joint au téléphone par iRadio.

EMEDIA

Free WordPress Themes