Serigne Modou Kara Macké tient à son « projet de révolution » qu’il propose au chef de l’État, Macky Sall. Dans un « taalif » (poème, en français) fait ce mercredi, le « Général de Bamba » dit avoir pitié du président de la République, parce que, pressent-il, quelque chose va se passer au Sénégal. Écoutez

Free WordPress Themes