En plus de quatre éléments du Groupement d’Intervention de la Gendarmerie Nationale (GIGN) qui vont assurer la sécurité d’Idrissa Seck, nouveau président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), le concerné a fait intégrer dans sa sécurité rapprochée, deux de ses hommes de main personnels et compagnons de toujours, rapporte L’Observateur.

Les pouvoirs publics ne jouent donc pas avec la quiétude de l’Ancien Premier Ministre, fraîchement nommé à la tête du Conseil économique, social et environnemental (CESE).

Free WordPress Themes