Malgré l’accroissement du taux de contamination de la maladie du Covid-19 au Sénégal, des Sénégalais continuent de braver les mesures d’interdiction de rassemblement et la fermeture des lieux de culte. C’est le cas des habitants de Falokh, village situé dans la commune de Malicounda. Les gendarmes ont effectué une descente dans cette contrée après qu’ils ont eu des informations selon lesquelles des récalcitrants continuaient à prier en masse.

Lorsque les pandores sont arrivés sur les lieux, ce fut la débandade générale. Les gendarmes ont pu interpeller, d’après l’As, deux personnes notamment l’imam qui n’a pas voulu bouger d’un iota et le muezzin. Ces derniers bravaient les interdictions en effectuant des prières surérogatoires (Nafila) à la mosquée du village. Ils ont été placés en garde à vue et seront déférés devant le procureur du tribunal de grande instance de Mbour.

source emedia

Free WordPress Themes