Le leader de Pastef, Ousmane Sonko, a encore fait une nouvelle révélation sur l’encours de la dette au Sénégal. Prenant la parole à l’Assemblée nationale au cours du vote de la loi de finance de la gestion 2020, le candidat malheureux à la présidentielle a expliqué que « L’encours de la dette au Sénégal est à 53% du PIB. L’intérêt de la dette est de 364,8 milliards et 10% des recettes et 2,4% du PIB. Ce qui veut dire que les citoyens sénégalais paient chaque jour plus d’un milliard en termes de dette ».

Cependant, il admet que « tous les pays s’endettent, mais vous (le pouvoir : ndlr) vous comparez à des pays qui ont trois choses : une capacité de mobilisation des ressources fiscales. Deuxièmement, ces pays ont une autonomie monétaire, et troisièmement vous n’avez pas de politique budgétaire et la bonne gouvernance dans les ressources naturelles ».

Free WordPress Themes