Macky Sall le demandait, la Banque mondiale et le Fmi l’ont fait. Selon Libération online qui donne l’information, le Groupe de la Banque mondiale et le Fonds monétaire international ont demandé à tous les créanciers bilatéraux officiels de suspendre les remboursements de dette réclamés aux pays Ida (pays pauvres) qui sollicitent un délai de grâce.
Free WordPress Themes