Les journaux reçus mardi à l’Agence de presse sénégalaise (APS) abordent la pandémie de Covid-19 et ses conséquences, le dialogue national et la problématique de l’emploi des jeunes diplômés.
 
Face à l’accroissement de cas positifs de Covid-19 et de décès, le quotidien Enquête s’interroge à sa Une : ‘’Faut-il confiner Dakar ?’’.
 
‘’La population sénégalaise est-elle prête à revivre un semi-confinement après des semaines de relâchement ? Les données actuelles montrent une propagation du virus dans le pays, surtout à Dakar. Ce qui fait dire à certains experts qu’il faut retourner au confinement afin de réduire la contamination’’, écrit le journal. 
 
Source A livre ‘’les statistiques du mal’’ et souligne qu’après 5 mois de lutte contre la Covid-19, les choses deviennent de plus en plus compliquées’’.
 
‘’Hier encore, 75 nouveaux cas ont été annoncés par le ministère de la Santé. Une situation qui ne semble pas trop s’améliorer avec 3 décès enregistrés, portant le bilan macabre à 256 morts. Les cas graves continuent aussi d’augmenter d’autant plus qu’actuellement 55 malades sont pris en charge dans les services de réanimation’’, indique le journal.
 
Plus de cinq mois après l’apparition de la maladie au Sénégal, le pays a comptabilisé, lundi, 12 237 cas positifs du nouveau coronavirus, 256 décès, 7 728 guérisons, alors que 4 252 patients sont encore suivis dans les structures de prise en charge, selon le ministère de la Santé et de l’Action sociale.
 
Selon Le Quotidien, ‘’l’Etat change de cap’’ dans la lutte contre la Covid-19 avec l’implication des communautés. ‘’Perdu dans son combat pour couper la chaine de contamination, le gouvernement parie sur l’engagement populaire avec la signature de la première convention locale de résilience communautaire avec le quartier de Balacoss à Saint-Louis pour faire face à la propagation’’ du nouveau coronavirus, rapporte le journal. 
 
Walfadjri souligne que la Covid-19 ‘’continue de dicter sa loi dans le secteur de la justice notamment dans les cours et tribunaux.
 
‘’Après la suspension de toutes les activités y afférentes pendant presque trois mois (….), cette épidémie à laquelle se joint la grève des greffiers et corps assimilés, vient de chambouler le calendrier des vacances judiciaires (….)’’, écrit Walf qui note qu’au lieu de 45 jours, les magistrats auront droit à 30 jours de vacance. 
 
Le quotidien Waa Grand-Place met en exergue le jeune Mohamed Rassoul Aïdara, inventeur à 16 ans, d’un robot distributeur de gel hydro-alcoolique. ‘’Je rêve de fabriquer des drones made in Sénégal’’, confie-t-il.
 
L’As annonce que les modalités de la reprise du dialogue national seront fixés mercredi. ‘’La reprise du dialogue politique se fera dans les prochains jours. Les différents pôles présents à la table des concertations sont convoqués mercredi pour discuter des modalités de travail. Ils devront, eux aussi, mieux apprendre à dialoguer en présence des virus’’, écrit L’As.
 
L’Observateur explique ‘’comment le coronavirus a entamé la légalité du président du Comité de pilotage du dialogue national’’.
 
‘’Plus de 5 mois après leur installation, Famara Ibrahima Sagna et son équipe n’ont toujours pas rendu leur rapport au chef de l’Etat, conformément au décret (….) portant création du comité de pilotage’’, constate L’Obs.
 
Le journal ajoute : ‘’Même si la Covid-19 est passée par là et a imposé un arrêt des travaux, il se pose aujourd’hui une question de légalité de cette structure chargée de la conduite du Dialogue national dont certains réclament la reprise’’.
 
Le Soleil s’intéresse aux jeunes diplômés sans emploi et affiche en Une : ‘’Les parchemins de la désillusion’’.
 
‘’Que d’espoirs anéantis ! Une vie remplie de promesses et de rêves qui, finalement, s’évanouissent. C’est le sort de beaucoup de jeunes diplômés désenchantés après avoir vainement cherché un emploi pour vivre dans la dignité. Les plus fatalistes accusent le sort, les esprits lucides, eux, pointent du doigt l’inéquation entre la formation et les besoins du marché’’, écrit le journal.
Free WordPress Themes