Au département de Kanel, dans la région de Matam, précisément à Bokiladji, ces Sénégalaises vivent un calvaire quotidien. Pour trouver de l’eau, elles sont obligées de creuser des trous dans les marées perdues parfois des enfants dodelinants sur leur dos.

Free WordPress Themes